"Chevalier des Touches" : Quand je serai plus vieux

Publié le par Ma Cocotte


portrait-dorian-gray-doscar-wilde-L-1-175x130

Quand je serai plus vieux, je n'aurai plus de haine

Je ne verrai du monde que ses belles façons, les jupes des filles insouciantes sous lesquelles je n'ai jamais posé les yeux, les sourires timides que je n'ai pas su prendre, les mains tendues toujours en suspens quelque part et

J'oublierai ma part sombre et ne boirai que la lumière et

Quand je serai plus vieux, je ne boirai peut-être plus, d'ailleurs, je cesserai de m'oublier dans les reflets dorés de ce whisky de trop, je vous regarderai vous que j'ai offensé, je vous écouterez sans plus jamais hurler et

Quand je serai plus vieux, j'apprendrai à me taire, je gommerai sans bruit mes insultes et mes grossièretés pour n'être plus enfin que mon propre anathème et

Quand je serai plus vieux, fatigué, malade et repenti, je revivrai en rêve toutes ces putains de vies que je ne vivrai jamais, je n'aurai jamais été cet enfant hurlant de douleur et de rage, réduit au pire des esclavages, je n'aurai jamais vécu cette sale guerre, ces saccages, je ne l'aurai jamais aimée, elle, et elle ne m'aura jamais possédé comme un imbécile que je suis et

Quand je serai plus vieux, je n'aurai même plus la force de n'être qu'un lion en cage, un vieux lion radotant, pelé, répugnant et

Quand je serai plus vieux, je te regarderai, toi et j'espèrerai qu'il ne sera jamais trop tard pour te dire, avant mon dernier regard, ce mot que je n'ai jamais dit car

Quand je serai plus vieux, enfin je t'aimerai.

 

 

 

Cet écrit poétique a été rêvassé selon les consignes du "Chevaliers des touches" Un blog pour écrivantes et écrivants à l'initiative de Martin Wrinckler.

 

Exercice d'écriture (6) proposé par Martine B.

C'est un exercice d'écriture, mais cette fois-ci c'est Martine B. qui le propose. En hommage à Warning, un poème de Jenny Joseph.

Un poème qui commence par "Quand je serai plus vieux/vieille..." Tout un programme. Au boulot ! Date limite de remise : Dimanche 22 novembre minuit. Mise en ligne à partir de demain, avec le poème de Martine B.

 

 

Illustration : couverture de « Le portrait de Dorian Gray » d'Oscar Wilde aux éd. Folio classique.

Publié dans Poésie

Commenter cet article

anaska 06/08/2012 17:40


ta plume est timide


merci du partage