Saints et dictons du 4 Août

Publié le par Ma Cocotte

 

« En Août comme en vendanges, il n'y a ni fêtes ni dimanches. »

« La lune est périlleuse au cinq, au quatre, six, huit et vingt. » (Dicton normand).


Eudocie
, Sainte († 8e s.).

Originaire d'Asie Mineure, elle fut capturée par les Perses. Elle instruisit ses compagnes de captivité et les conduisit à la foi au christ, ce pourquoi elle fut arrêtée et connut alors d'indicibles souffrances avant d'être décapitée.


Jean-Marie Vianney
dit le Curé d'Ars, Saint, prêtre (Dardilly, 1786 - † Ars-sur-Formans, 1859).

Jean-Marie Vianney a grandi en pleine période de troubles révolutionnaires, c'est à dire aussi de persécution religieuse. Ainsi, Jean-Marie recevra sa 1ère communion dans la clandestinité. Le jeune campagnard, qui n'a jamais fréquenté l'école, voudrait devenir prêtre mais son père est réticent. A 20 ans, il commence ses premières études, mais il est si peu doué pour les études que le séminaire de Lyon, où il a fini par entrer, décide de le renvoyer. Il parvient quand même à se présenter à l'ordination sacerdotale à Grenoble. Après un premier ministère à Ecully, il est nommé curé dans une petite paroisse de 230 habitants : Ars, à 40 km de Lyon. Il y restera jusqu'à sa mort. Sa bonté, la joie dont il rayonne, ses longues heures de prière devant le Saint-Sacrement, impressionnent peu à peu ses paroissiens. Pour écouter, réconforter et apaiser chacun, il reste jusqu'à 16 ou 18 heures par jour au confessionnal. Pendant les dernières années de sa vie, jusqu'à 100.000 pélerins viendront chaque année pour entendre une parole de réconfort et de paix de la part de ce curé ignorant de tout, mais non pas du coeur des hommes ni de celui de Dieu. Complètement donné à sa tâche pastorale, épuisé, il aura ce mot vers la fin de sa vie : « Qu'il fait bon de mourir quand on a vécu sur la croix. ». Il est exaucé le 4 août 1859 quand il meurt à l'âge de 74 ans. On fête aussi les Vianney.

Représenté en costume du clergé local, rabat, grosses chaussures, chapeau ou plus fréquemment costume de choeur et étole pastorale. Très rarement en chanoine de Belley. Attributs : basilique d'Ars qu'il surplombe dans un cadre ; chapelet ; chambre avec lit à rideaux ; crucifix qu'il tient à la main droite et qu'il regarde ; discipline ; jeune prêtre à qui il se confesse ; mains jointes ; ostensoir, grille du confessionnal et lampe du saint sacrement ; pauvres à qui il prêche dans son église ; sainte Philomène ; Immaculée conception qui lui apparaît dans sa chambre ; lit de mort. Patron des curés, prêtres et responsables de paroisses.

Publié dans Saints - dictons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martel Gerard 03/08/2009 08:19

Bonjour ,et bonne semaine !Gérard