Saints et dictons du 4 juin

Publié le par Ma Cocotte

 


« Le soleil fait, par excellence, Au samedi la révérence. »
(Proverbe normand.)


Clotilde
(lat. Clotildis), Sainte, reine des Francs (Lyon, v. 470 - † Tours, 545).

Célébrée à cette date en Ile de France. Fille de Chilpéric, roi des Burgondes, elle était originaire de Bourgogne et chrétienne. Donnée en mariage à Clovis, elle ne rendit pas son mari moins sanguinaire, lui qui tuait les membres de sa famille et les chefs francs qui le gênaient. Reine de France, elle fut patiente et ainsi obtint la conversion de son époux Clovis. Mais ce dont on parle moins, et c'est dommage, ce sont les épreuves de cette reine patiente, de cette épouse d'un mari irascible et de cette mère de famille qui perdit son fils premier-né et qui, plus tard, vit l'un de ses fils massacrer sa famille. Elle se retira à Tours pour être près du tombeau de saint Martin. On fête aussi les Clothilde. (Ill : Clotilde, femme de Clovis, dévote de saint Martin - miniature pour les Grandes Chroniques de France, 14e siècle, © BNF in : http://www.corpusetampois.com/che-17-fleureau-b06.html)

Représentée en habit franc, cheveux blonds roulés. Attributs : couronne royale ; écu avec 3 fleurs de lys d’or sur fond bleu ; église qu’elle porte.


« A Sainte Clotilde de fleur en buisson, abeille butine à foison. »


François (Ascanio) Caracciolo
, Saint, confesseur, clerc régulier, prêtre (Villa Santa Maria, 1563 - † Agnone, 1608).

Ce noble napolitain devint, sans l'avoir cherché, l'un des fondateurs des Clercs Réguliers Mineurs, chargés de l'apostolat dans les prisons. De noble naissance, il reçoit le sacerdoce à Naples et se dévoue à la cause des prisonniers et des galériens. Il propagea le culte eucharistique sous la forme de l'Adoration perpétuelle.

Représenté en costume clérical romain ou de pèlerin.


En 1756, on fête la saint Optat, évêque de Mileve.

Publié dans Saints - dictons

Commenter cet article

covix 03/06/2009 15:11

Toujours interressant ces bios

Ma Cocotte 04/06/2009 21:58


merci covix, beaucoup viennent de nominis.fr et des autres sources que je site sur la page des références bibliographiques