Saints & dictons du 24 août

Publié le par Ma Cocotte

Illustration issue de la Base Joconde : « La Décapitation de saint Barthélemy », prédelle, œuvre de Pietro di Giovanni d'Ambrogio. XVe s. Paris ; musée du Louvre département des Peintures (N° inventaire RF 1984-157)


Barthélemy
(lat. Bartholomaeus), Saint, apôtre († 1er s.).

Il ne méritait pas que son nom et sa fête soient surtout attachés dans la mémoire des Français au massacre des protestants par les souverains catholiques pour des raisons plus politiques que religieuses. Originaire de Cana en Galilée, il est aussi le Nathanaël, ami de saint Philippe, qui vint l'évangéliser. Il est, selon la parole du Seigneur :"un vrai fils d'Israël". Que s'était-il passé sous le figuier ? Cela restera un secret entre le Christ et lui. La tradition veut qu'il ait évangélisé l'Inde, l’Arabie et l’Arménie. Écorché vif, crucifié ou décapité, son supplice est une reprise de celui de Marsyas. Apôtre ayant vécu 3 ans avec le christ. On fête aussi les Bartholomé, Barthy, Bartolo, Bartoumiéu.

Représenté avec le couteau qui servit à l’écorcher vif et il porte parfois sa peau sur le bras. Il peut aussi tenir le démon enchaîné.

Attributs : couteau de son supplice ; croix à laquelle il est attaché ; peau arrachée portée sur le bras ou sur le dos.

Patron des bouchers, couturiers, fermiers, fourreurs, gantiers, métiers du cuir, peintres en bâtiment, pelletiers, relieurs, stucateurs, tailleurs, tanneurs.

« A la Saint Barthélemy, la perche au noyer le trident au fumier. »

« A la Saint Barthélemy, la grenouille sort de son nid. »

« Gertrude amène les cigognes, Barthélemy vide leur nid. »

« Pluie à la saint Barthélemy de la vigne est l’ennemie. »


Émilie de Vialar, Sainte, fondatrice de la congrégation de Saint-Joseph de l'Apparition (Gaillac, 1797 - † Marseille, 1856).

Sainte Émilie est née en 1797 à Gaillac (France). Bien qu’aspirant au couvent, elle reste 20 ans au service d’un père irascible. En 1832 elle a fondé, en cette même ville, une Congrégation missionnaire: les Sœurs de St Joseph de l'Apparition. Ce nom évoque l'apparition de l'Ange à saint Joseph. Comme Joseph, les sœurs de cette Congrégation s'efforcent de contribuer à la réalisation du Plan sauveur de Dieu pour l'humanité, témoignant que Dieu a tant aimé les hommes qu'il leur a donné son Fils unique. Sainte Émilie est morte à Marseille en 1856. La fête canonique est le 24 août mais, dans les communautés, on la fête le 17 juin. On fête aussi les Amélie, Emmie.

Représentée en habit de l’ordre de Saint-Joseph de l’Apparition.

Ouen, Saint, archevêque de Rouen († 684).

Évêque de Rouen, ancien référendaire du roi Dagobert. Après avoir occupé ce poste important, il se dévoua à la cause monastique en aidant saint Wandrille à fonder l'abbaye de Fontenelle et saint Philibert, celle de Jumièges. De nombreuses localités portent encore son nom. (On fête aussi les Audoin).

Invoqué pour guérir les maux d’oreilles.

Rigomer, Saint († 6e s.).

Prêtre du diocèse du Mans, il fut un prédicateur infatigable dans une région encore païenne. La tradition veut qu'il soit à l'origine de la ville de Mamers. Il y avait là un temple dédié à Mars. Il fit tant que les habitants se décidèrent de vivre selon l'Évangile, détruisirent le temple de la divinité païenne et élevèrent une église à sa place, créant ainsi une localité. Sa réputation de sainteté fit qu'une localité perpétue sa mémoire là où se trouvait son ermitage, à Saint Rigomer des Bois (72 – Sarthe).

Thierry de Leernes ou Théodoric, Bienheureux († 1087).

Originaire du Hainaut, il fut élevé chez les moines de Lobbes en Belgique. Ordonné prêtre à 19 ans, puis écolâtre à l'abbaye de Fulda (Allemagne), il fut appelé à devenir abbé du monastère de Saint Hubert dans le Luxembourg. Ses contemporains l'avaient en grande estime. Il fit plusieurs fois le pèlerinage de Rome. Le diocèse de Liège garde fidèlement sa sainte mémoire.

Au Moyen âge, c’est le début de l’automne.

Publié dans Saints - dictons

Commenter cet article