Ma Cocotte pense déjà à la hotte

Publié le par Ma Cocotte

 


Découvrez Noir Désir!



Vendredi. Hier, mes trolls ont déboulé : raz-de-marée vivant. Bruit, chants, cris et rires. Une semaine de bonheur et d'agitation.

Oui, oui, oui... je cours encore.

Le gros sac rouge n'est pas vidé. Hier soir, pas le temps. Je travaillais jusqu'à 20 h. 30.

Ma Douce qui m'émotionne parce que quand je rentre, elle a cuisiné. Un vrai repas chaud.

Et aujourd'hui elle me dit qu'elle voudrait des crêpes ce soir et faire le sapin de Noël ce week-end.

Sapin... Noël... et elle me prend la main pour me le dire.

Je le sais pourtant. Je le sais, je mets du saint Nicolas partout, j'ai Noël en arrière-plan partout. Mais rien à faire.
Pourtant je vais le faire.

Qu'est-ce qu'on s'en moque que le gros sac rouge ne soit pas vidé, les fringues pas rangées.

La pâte à crêpes est prête.

Demain, après le travail, on va aller dans une solderie et on va faire le plein de décos. Loulou veut du vert, du rouge et de l'or, Ma Douce du rouge et de l'argent. Pas de soucis, mes trolls. Ma Douce s'occupera du sapin, Loulou de la table. Il veut décorer des verres à la peinture dorée ? Banco ! Ça va être l'orgie des décorations et aussi plein de bougies, dit Ma Douce. Va pour les bougies.

Je dis oui et oui encore. Tant qu'ils ne me réclament pas un bonzaï ou un piercing à l'oreille ou au nombril, je dis oui.

« Trop cool, chez Pôpa on fait l'inverse... et puis on ira ouvrir les cadeaux chez Pôpa le 25 d'accord M'man ?

- Oui, chéri, cette année, on fait comme ça. »

Cette année, c'est traiteur. Tous les trois, on va se faire un réveillon d'enfer et Môman aura son petit Pouilly fuissé et son saumon fumé...

Je cours, m'affaire. La liste des courses pour demain. Les achats pas au dernier moment. Tout nous presse et ça me va. Plus vite ce sera fait, plus vite je serai débarrassée.

Tout à l'heure, j'irai chercher Loulou au basket et on fera les crêpes.

Et tout ira bien. Oui, tout ira bien.

Et puis il y a ces symboles étranges sur le volet du polyptyque de Gentile da Fabriano. J'ai pris des bouquins à la Médiathèque municipale. Je cherche. Ça me hante, me poursuit. Ils sont si précis, si nets, si géométriques. Alors ésotériques, alchimistes, kabbalistiques, hermétiques ? Argh... Ce sera pour cette nuit. D'abord, c'est dépliage de canapé et tous les trois devant NCIS. Eh oui... on peut adorer chercher des heures la signification d'un détail dans un tableau, penser que la pensée et la culture unique sont les instruments de notre décadence intellectuelle mais se plier avec bonheur au plaisir du dépliage de canapé / matage de télé avec un troll de chaque côté...

Et tout ira bien.


Illustration


Publié dans Ma Cocotte

Commenter cet article

Marc Lefrançois 06/12/2008 22:58

Bonjour. Nous avons le même intérêt pour la littérature! Je viens juste d'arriver sur over-blog et de créer mon propre blog... Je suis écrivain et j'ai eu l'idée de raconter mon parcours dans le monde des lettres; je vais aussi donner des conseils pour être publié mais aussi parler de mes lectures, de mon écriture, des mes passions... Est-ce qu'il serait possible de mettre mon blog dans vos liens?MerciMarc

Ma Cocotte 07/12/2008 13:12


Bonjour
je vais vous rendre visite. Contenu très intéressant. A bientôt


Quichottine :0010: 05/12/2008 20:04

Sourire... Passe une bonne soirée.

Quichottine :0010: 05/12/2008 19:36

Si je te dis 'j'aime bien"... tu vas sourire...mais c'est vrai, pourtant, j'aime bien ces préparatifs, cette soirée crêpes et télé à trois sur le canapé...Chaleur, bonheurs de la vie... à déguster sans tarder.Les recherches, ce sera pour plus tard, lorsqu'ils seront couchés. Si tu en as encore envie.Profite de tes petits poussins. Ils grandissent trop vite !Gros bisous.

Ma Cocotte 05/12/2008 20:03


Alors dis que tu aimes puisque j'aime sourire ;)
oui, je savoure chasue instant avec eux d'autant plus qu'ils me manquent une semaine sur deux. Chez nous, les absents n'ont pas tort, ils font défaut.