Saints et dictons du 21 juillet.

Publié le par Ma Cocotte

Victor (lat. Victor), Saint, martyr à Marseille ( 290).

C'est aujourd'hui qu'est célébré à Paris saint Victor de Marseille, en raison de l'abbaye qui fut pendant des siècles, l'un des plus importants centres monastiques et universitaires de Paris. Son culte est très ancien puisqu'on construisit en 415, à Marseille, un monastère portant son nom. Il aurait été un officier brillant, mais il refusa de trahir le Christ. Arrêté, il fut traîné sur le dos par les rues de la ville, afin de permettre à la populace de l'accabler d'outrages grossiers et de coups. Reconduit à la prison, il convertit ses gardiens, Longin, Alexandre et Félicien. Ils furent tous 3 décapités, et saint Victor fut broyé sous une meule à l'entrée des bains publics. Scènes dépeintes : le saint reverse d’un coup de pied une idole, l’empereur lui fait couper le pied ; le saint convertit ses gardiens ; le saint est pressé entre 2 meules qui se brisent ; le saint est décapité ; le saint est jeté à la mer ; les anges repêchent le corps du saint. On fête aussi les Hector, Victoric.

Patron des meuniers. Invoqué contre la foudre.

« Entre Saint Victor et Saint Roch (16 août), Des orages, les grands chocs. »

« A Saint Victor le moissonneur ne dort. »

« S'il pleut à la Saint Victor, la récolte n'est pas d'or. » (Dicton normand).


Arbogaste
de Strasbourg, Saint, évêque de Strasbourg ( 678)

Originaire d'une noble famille d'Aquitaine, il aurait été d'abord un homme pieux, solitaire dans une forêt d'Alsace, appelée depuis la « Forêt Sainte ». Le roi Dagobert II, connaissant ses vertus, le fit venir à Strasbourg pour succéder à l'évêque Lothaire qui venait de mourir. Il conserva durant tout son épiscopat le même esprit d'humilité, de douceur et de désintéressement qui était le sien dans sa vie érémitique. Il resta en relation avec la cour royale, mais sans s'y soumettre. Il reçut un territoire qui fut à l'origine de la souveraineté temporelle de l'évêque de Strasbourg. L'un de ses grands soucis fut la formation d'un clergé zélé et instruit dans la science évangélique. Il mourut le 21 juillet 678. Ses reliques, d'abord dans une chapelle construite sur son tombeau, furent transportées dans l'église abbatiale de Strasbourg. La légende le fait ressusciter le fils du roi Dagobert tué à la chasse.

Représenté en habit pontifical avec le pallium sur un costume d’ermite.


Daniel
, prophète (?).

Un des 4 grands prophètes de l'Ancien Testament. Les Eglises d'Orient font aussi mémoire de ce prophète et des 3 adolescents : Ananias, Azarias et Misaël, martyrisés lors de la déportation de Babylone. Livre de Daniel, Bible de Jérusalem. On fête aussi les Dana, Danaé, Danaël, Daniè, Daniela, Danièle, Danielle, Daniset, Danitza, Dany, Deniel, Deniela.


Laurent de Brindes
ou de Brindisi (Jules-César) Rossi, Saint, capucin, confesseur, docteur (Brindisi, 1559 - Lisbonne, 1619).

Il était originaire de Brindiisi et fut un des religieux les plus éminents de son temps. Il entra chez les capucins de Venise en 1575 et prêcha en Italie et surtout en Allemagne où il devint l'un des adversaires les plus éloquents du protestantisme. Il fut chargé souvent par le Saint Siège des plus hautes missions diplomatiques tout en étant, alors, ministre général de son Ordre. Il a laissé des ouvrages de controverses et d'exégèse ainsi que plusieurs autres écrits qui font de lui un maître de la vie spirituelle. Scène dépeinte : le saint encourage les armées chrétiennes face aux Turcs en brandissant un crucifix.

Représenté en habit de l’ordre des capucins.

Attribut : crucifix.


Néot
, Saint ( 9e s.).

Moine du 9e s. dans la Cornouailles près de Cambridge. Il appartenait à la famille du roi Alfred le Grand. D'abord soldat, il devint moine à l'abbaye de Gladstonbury où il fut ordonné et devint sacristain. Il partit ensuite pour devenir ermite en Cornouailles puis prés de la lande de Bodmin. Il est dit qu'il avait une étrange relation avec les animaux et les oiseaux et qu'il faisait des miracles avec eux.

La tradition dit que le roi Alfred lui rendit visite pour le consulter. Il a été déclaré saint pour ses bonnes oeuvres envers les pauvres. Il y a plusieurs églises dédiées à Saint Néot. Il est dit qu'il ne mesurait que 4 pieds (1,20 m.) et était appelé le moine pygmée. Il est mort en 877 de causes naturelles. Des reliques présumées de saint Néot qui se trouvaient dans le monastère médiéval sont maintenant dans l'église de Saint Néot et d'autres dans l'abbaye Notre-Dame du Bec en Normandie.


Praxède
, Sainte, vierge à Rome ( 164).

Elle appartenait à la famille sénatoriale des Pudens dont elle était la fille. Elle mourut martyre à Rome au temps de l'empereur Marc-Aurèle. Elle est associée à Pudentienne. Elle recueillait les dépouilles des martyrs. Une église fort ancienne témoigne du culte qui entoura très tôt la mémoire de sainte Praxède.

Représentée en habit antique.

Attribut : éponge avec laquelle elle absorbe le sang des martyrs.

Publié dans Saints - dictons

Commenter cet article