Un tableau, une question : Baugin, suite et fin.

Publié le par Ma Cocotte

Réponse : l’instrument de musique, un luth et la partition pour l’ouïe, le verre de vin et la miche de pain pour le goût, le plat en étain qui ressemble à un miroir pour la vue, les cartes à jouer et la bourse pleine de pièces pour le toucher, les œillets pour l’odorat.

 

D’une façon générale, les experts s’accordent pour dire que Baugin a souvent favorisé l’esthétique à la symbolique de ses natures mortes, sauf pour « Les Cinq sens ».

 

Les objets :

- un instrument de musique : un luth ou mandore luthée à six cordes en bois clair ;

- une partition reliée de maroquin beige

- un jeu de cartes avec un valet de trèfle sur le dessus ;

- une bourse de velours plissé vert foncé, fermée par un cordon doré, à glands, étale une base emplie de pièces. C’est une aumônière ou bourse à coulants portée autrefois à la ceinture ;

- une perle ovale ;

- un pain entaillé en forme de croix ;

- une coupe de vin ;

- trois œillets dans un vase ;

- un échiquier ;

- une assiette octogonale en étain ayant valeur de miroir.

En savoir plus.

 

Cette nature morte n’est pas seulement la représentation de ces objets. Elle parle de valeurs morales. Tous ces objets représentent chacun une valeur morale. Les biens matériels ne sont rien et ne durent qu’un temps alors que les valeurs morales, acquises et conservées, sont éternelles.

Rappelons que ce tableau est peint au 17e siècle.

 

Instrument de musique, jeu de cartes, échiquier = Oisiveté et Divertissement.

Bourse, perle = Argent, luxe et Sensualité.

Miroir = Vanité.

 

Mis en valeur, le pain, la coupe de vin et les fleurs attirent notre regard.

 

Pain & vin = Le corps et le sang du christ, offerts lors de la communion = la Foi.

L’œillet = l’Amour sacré dans le langage des fleurs.

 

Le peintre exprime ainsi sa foi religieuse et nous invite à en faire autant, nous rappelant comme passent vite les plaisirs sur terre.

 

A le voir comme ça, on croirait que Baugin glorifie nos sens… Eh non… Il prône l’Amour sacré. Il ne pourrait en être autrement en plein 17e siècle.


Tableau précédent / Tableau suivant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bl0nde 29/06/2008 19:31

Effectivement... C'était hyper intéressant. Je me sens nettement plus culturée :)

Ma Cocotte 30/06/2008 07:08


Bonjour :DMince, l'objectif, c'est le plaisir... la culture...Bof...


Plume 28/06/2008 13:03

Whaou ! très intéressant .... je vois du coup le tableau autrement !!! bisous

Ma Cocotte 28/06/2008 13:41


bisous, Plume :) J'en ai tout plein d'autres dans ma besace...


Quichottine :0059: 28/06/2008 09:42

Suis bien contente d'avoir bien lu...... et de t'avoir fait rire !Gros bisous du matin... Passe un bon samedi. :0010:

Ma Cocotte 28/06/2008 13:41



Merci, Quichottine ! A toi aussi. Bises.