Saints et dictons du 12 mai.

Publié le par Ma Cocotte

Pancrace ou Pancras, Saint, martyr à Rome ( 304). 

L’un des 3 Saints de glace (11, 12 & 13 Mai).Un jeune chrétien de 14 ans, martyr à Rome au même âge et à la même époque que sainte Agnès. Sa mort avait tout autant marqué la communauté chrétienne qui ne tarda pas à lui écrire des "Actes" étonnants. Sa vie est sans doute légendaire mais son culte est connu depuis le 5e siècle et diffusé par les chevaliers teutoniques.

Représenté en habit de jeune romain.

Attribut : armure de chevalier ; épée de sa décollation.

Patron des enfants en bas âge.

Invoqué pour guérir les engelures.

« Saint Pancrace, Gervais et Boniface apportent souvent la glace. »

 

Nérée et Achillée, Saints, frères, soldats, martyrs (1er s.).
Compagnons d'armes au service de l'empereur, ils se montrèrent frères au service du Christ, dans la foi, jusqu'à la mort. Dans une des légendes qui enjolivent leur vie, ils refusèrent de prêter le serment obligatoire pour les soldats. Selon une autre, ils auraient été exilés en même temps que Flavia Domitilla dans l'île de Terracina où tous trois ne tardèrent pas à mourir de misère et de faim. Une certitude, leurs tombes ont été retrouvées au cimetière de Domitilla, attestant ainsi qu'ils furent martyrs romains dans les premiers siècles de l'Eglise.

Nérée. Représenté en habit de soldat romain.


 

Achille ou Achillée (latin Achilles ou Achilleus), Saint, martyr à Rome, ( † 1er ou 2e s,)

Au 2e s. ou au 1er s. la légende en fait un officier romain converti au christianisme. L'empereur des Romains voulut le faire renoncer à sa foi mais il s'y refusa et eut la tête tranchée.


Théodore
de Cythère, Saint, diacre et père de famille de deux enfants († 922).

Diacre et père de famille de deux enfants, il quitta son évêque et sa famille pour faire un pèlerinage à Rome, mais les moines qui l'accueillirent, 4 ans durant, ne répondaient pas à son attente ascétique. Il rentra donc en Grèce et se réfugia sur l'île de Cythère qu était devenue déserte à la suite des invasions arabes. Il eut quelques mois un compagnon qui le quitta devant tant d'austérité. Resté seul, il ne vécut qu'avec Dieu et c'est plusieurs mois après sa mort que des marins retrouvèrent son corps.

 


 

Dominique de la Calzada ou de la Chaussée, Saint, prêtre, ermite (Viloria, v. 1040 - † San Domingo de la Calzada, 1109).

Calzada =chemin. Il quitta son pays basque natal où il était pâtre pour aller frapper aux portes de monastères qui ne voulurent point de sa présence. Il estima que c'était la volonté de Dieu et se fit donc ermite sur la route des pèlerins de Compostelle à la Rioja et les y accueillit en construisant pour eux un hospice. Bien des légendes se sont emparées de lui, mais il est préférable de lui laisser la réalité historique de sa solitude hospitalière.

Représenté en haillons. Attributs : coq ; poule dans les bras ; pendu soutenu par le saint ou qu’il libère ; pont.

(Un coq et une poule dans les bras... *sifflote*)

Illustration ICI. Martyre de saint Pancrace.. Fresque murale. Eglise Saint-Pancrace. Villar-Saint-Pancrace. Comté de Nice. XIVe

Publié dans Saints - dictons

Commenter cet article