Saints et dictons du 30 avril

Publié le par Ma Cocotte

« Avril entrant comme un agneau s’en retourne comme un taureau. »

 « Avril a trente jour, si trente et un il avait, personne ne s'en plaindrait. » ; « Avril a 30 jours ; s’il pleuvait durant 31, il n’y aurait mal pour aucun. »

 

Robert de Molesme (lat. Robertus), Saint, abbé de Molesme, fondateur de Cîteaux (Troyes, v. 1028 - Molesme, 1110).

Ce jeune bourguignon entra très jeune chez les bénédictins de Moutier-la-Celle dans l'Aube. A peine son noviciat terminé, il fut nommé prieur. Les bénédictins de Tonnerre ayant voulu l'avoir comme Père Abbé, il accepta, mais les ayant trouvés très relâchés et surtout peu réformables, il prit congé d'eux et revint à Moutier. Quelques ermites l'invitèrent à se mettre à leur tête et il partit avec eux dans la forêt de Molesme en Côte d'Or dans des petites huttes de branchages autour d'une petite chapelle. Les recrues et les dons affluèrent, les huttes disparurent, un monastère se construisit et les ermites devinrent plus soucieux de leur confort que de l'ascèse. Saint Robert les quitta, mais les dons cessèrent en même temps. Ils le supplièrent de revenir et il revint. La ferveur, elle ne revint pas. Alors avec une vingtaine de moines plus décidés, dont saint Albéric et saint Etienne Harding, il se fixa à Cîteaux pour y établir la vie monastique qu'il rêvait. Ainsi naquit l'Ordre cistercien en 1098, mais le pape lui intima l'ordre de reprendre la tête de son monastère. Il obéit, et eut la consolation de voir ses moines revenus à de meilleures dispositions. Il mourut ainsi en paix.

Représenté en coule blanche ou noire, ou pontificalement, crosse et pieds nus.

Attributs : anneau pastoral que la Vierge donne à sa mère ; bêche ou hache à ses pieds ; globe de feu ; livre de la règle ; ange qui tient un encrier ; modèles des deux abbayes de Molesme et de Cîteaux à la main.

« Pour la saint Georges, sème ton orge ; pour la saint Robert, qu’il soit couvert ; Mais si tu attends la saint Marc, Alors il est un peu trop tard. »

« La pluie, le jour de saint Robert, de bon vin remplira ton verre. »

« A la saint Robert, tout arbre est vert. »

 

Eutrope (lat. Eutropus), Saint, 1er évêque de Saintes, martyr, ( 3e s.)

Quelques localités en Saintonge rappellent qu'il fut membre d'une mission apostolique d'origine orientale qui implanta le christianisme dans cette région de la Gaule. Son tombeau fut retrouvé 4 siècles après sa mort et devint une des étapes des chemins vers le pèlerinage de Compostelle, ce qui diffusa sa popularité.

Représenté en habit pontifical.

Attributs : hache du martyr ; hydropique qu’il bénit ; pendu qu’il assiste.

Invoqué contre les fractures, entorses, pour guérir l’hydropisie.

(image : Saint Eutrope, évêque et martyr par Jacques Callot, v. v. 1630 ; collection.aucklandartgallery.govt.nz)

« Saint Eutrope mouillé estropie les cerises. »

« Sème tes haricots à la saint Eutrope, pour en avoir à trochte (à foison). »

« Plantez vos fèves à la saint Eutrope, vous aurez plus de fèves que de mottes. »

 

Publié dans Saints - dictons

Commenter cet article