Poème : Ay perdu bel amant, ay perdu belle amour

Publié le par Ma Cocotte

Ay perdu bel amant, ay perdu belle amour
Défaut me fait l'amant, chagrin me fait l'amour
"Tout me sit", disait-il, "tout me sit tant vraiment..."
"Fol amour", disait-il, disait-il tout le temps

Amants, n'aimez point tant, s'enfuit l'amour, brûlant
Aimer d'amour si fol n'est point aimer vraiment

Ay perdu bel amant, ay perdu belle amour
Défaut me fait l'amant, chagrin me fait l'amour
"Je ne puis", me dit-il, "nenni, ma mie, vraiment"
L'amour vrai n'ai point le fait de tous les amants.

Amants, n'aimez point tant, s'enfuit l'amour, brûlant
Aimer d'amour si fol n'est point aimer vraiment

 

J’ai écrit ce poème en décembre 2006, non pas en pensant à un homme mais pour un personnage de jeu de rôle, une poétesse médiévale adepte de magie blanche… On croit que l’amour que l’on vit est unique. C’est une erreur. Il n’y a pas un amour. Il y a des amours avant que ne survienne, parfois brutalement, le désamour. On croit que plus jamais on n’aimera puisqu’on a tant aimé.

Mais l’amour, quelle que soit sa forme, naît de la vie.  Tant qu’on est vivant, on est en capacité d’aimer, malgré, envers et contre tout.

Ce sont les forces vives de la vie. Irrépressibles.

Hum… sauf les sociopathes, névropathes, psychopathes de tout poil.

Ce poème, je l’ai écrit sans amour.

Aujourd’hui, il m’est revenu à l’esprit. Je l’ai relu. Il s’accorde si bien à ce que je vis…


(c) Coquecigrues-billevesées. Si vous souhaitez utiliser ce poème, contactez-moi par commentaire, merci (ou au moins citez mon blog :)).

Publié dans Poésie

Commenter cet article

Paul 22/09/2011 15:36



Je peux te l'empreinter à titre privé ? Fais moi une fleur vu qu'on sait à quel personnage de théâtre il fut destiné ;)



Ma Cocotte 23/09/2011 06:37



Bonjour !


les grands esprits se rencontrent. Je ne passe plus très souvent par ici. Je te l'offre avec plaisir.


Bon vent !



escort 31/05/2011 16:31






Je n'ai pas vraiment saisi ce que tu voulais dire par là.





chris 30/04/2008 06:41

Peut etre bien que je ne suis pas d'accord.....

J'ai bien peur que le vrai amour soit justement celui - ci.....brulant et destiné à etre bref.....

Merde, alors......

Ma Cocotte 30/04/2008 08:15


Hey !!!

Lis le comm laissé à Quichottine :

L'amour unique et universel : seuls les acteurs de l'histoire et le scénario changent ;)


Quichottine :0010: 29/04/2008 23:33

C'est un très beau poème...

Je pensais, en le lisant, à ce que tu avais dit dans tes billets précédents... et tu vois, là, je me dis que l'amour, en fait, est un éternel recommencement...

Je ne sais que te dire...

Ma Cocotte 30/04/2008 08:12


Il n'y a qu'une seule histoire d'amour, universelle, intemporelle.
Seuls les protagonistes, les circonstances changent.
C'est la raison pour laquelle il ne faut pas désespérer, jamais. L'amour ne meurt jamais... :D